Aller à l'aperçu des communiqués

EBM inaugure la nouvelle sous-station d’Aesch

À l’occasion d’une cérémonie officielle réservée à quelques invités et d’une journée portes ouvertes à l’attention de tous les curieux (09.04.2016), EBM a présenté à la population la nouvelle sous-station d’Aesch, qui est raccordée au réseau depuis plus de six mois déjà.

jmp. La société EBM a mis en service une nouvelle sous-station à Aesch et démantelé l’ancienne sous-station. Les nouvelles installations sont conformes aux toutes dernières dispositions en matière de sécurité et d’environnement. Elles sont conçues pour une durée de vie de près de 50 ans. Mise en service en 1971, l’ancienne sous-station dotée d’un appareillage classique de commutation isolé par air ne répondait plus aux réglementations actuelles en matière de sécurité et de travail. Il était devenu impossible de garantir la sécurité de sa disponibilité. Par ailleurs, le bâtiment existant était en mauvais état. La hausse de la consommation d’énergie du réseau environnant exigeait de plus grandes capacités de transformation.

Un nouveau bâtiment remplace l’ancien
Afin d’assurer le plus haut niveau de sécurité possible en ce qui concerne l’approvisionnement, le Conseil d’administration d’EBM a approuvé la construction d’un nouveau bâtiment dès novembre 2013 ainsi que le démantèlement de l’ancienne sous-station. Le permis de construire a été obtenu en avril 2014. En mai, les premiers engins de chantier se mettaient à l’ouvrage. Une fois les travaux de construction achevés en décembre 2014, les équipements électriques ont été montés de janvier à mai 2015. Après une phase de test intensive, la sous-station a été raccordée au réseau en septembre 2015. Les coûts de réalisation se sont élevés à quelque 10 millions de francs.

Les travaux d’excavation pour la nouvelle sous-station et la démolition de l’ancienne sous-station ont révélé la présence de résidus toxiques, qui ont été éliminés de façon appropriée. Toute la parcelle a ainsi pu être retirée du cadastre des sites pollués.

En surface, la nouvelle sous-station se compose d’une construction massive et d’une construction légère : la cave à câbles, les bacs de rétention d’huile ainsi que les trois cellules des transformateurs sont en béton armé massif. La construction légère en bois abrite les installations de distribution à haute et moyenne tensions, les installations de commande et de protection, ainsi que les installations techniques. Une façade en aluminium à ventilation arrière protège le bâtiment contre les intempéries. Durant les six mois d’hiver, le bâtiment est chauffé grâce à la chaleur dégagée par les transformateurs.

Comme la sous-station se trouve à proximité immédiate de la Birs, des mesures constructives supplémentaires ont été prises pour parer aux inondations. Une attention particulière a été portée à la sécurité parasismique et à la protection des eaux souterraines.

Deux transformateurs
Dans un premier temps, la sous-station est alimentée par deux lignes de 50 kilovolts (kV) depuis la sous-station de Münchenstein. Une autre ligne haute tension de 50 kV partant de la sous-station Froloo sera prochainement mise en place à Bruderholz. À la sous-station d’Aesch, deux transformateurs d’une puissance respective de 40 mégavoltampères (MVA) convertissent la plage de haute tension en entrée de 50 kilowatts en basse tension de 13 kilowatts, puis transmettent l’énergie électrique à ce niveau de tension à quelque 160 postes de transformation dans 16 communes. Les deux installations de commutation sont isolées au gaz SF6. L’installation à 50 kV dispose de 8 panneaux de couplage, alors que l’installation à 13 kV en compte 38. Une troisième cellule de transformateur permet d’augmenter la capacité de transformation de 40 MVA supplémentaires. À la sortie des postes de transformation, l’énergie électrique est acheminée chez les clients après avoir été convertie à la tension du réseau de distribution basse tension de 400/230 V.

Plus de réserves de puissance
La construction de la nouvelle sous-station d’Aesch a permis de constituer des réserves supplémentaires, afin de répondre durablement aux besoins croissants de puissance et d’énergie dans la zone desservie par le réseau d’EBM.

Treize sous-stations
Le réseau de distribution d’EBM compte aujourd’hui treize sous-stations, dont deux sont gérées sous forme d’ouvrages collectifs. Grâce à ces nœuds régionaux d’approvisionnement électrique, EBM alimente près de 235 000 habitants et de nombreuses entreprises dans 60 communes.

Informations complémentaires :

  • Andreas Scholer, responsable du projet de la sous-station d’Aesch, EBM Netz AG, tél. +41 61 415 42 90

 

de gauche: Jean-Daniel Vallotton (Siemens), Guiseppe Santamaria (Siemens), Bruno Herzog (Siemens), Andreas Scholer (EBM responsable du projet de la sous-station d’Aesch), Marianne Hollinger (président de la commune Aesch), Dr. Conrad Ammann (CEO EBM).

 

En cas de perturbations ou de pannes de courant, veuillez composer le:

Réseau Basel et région Olten (AVAG) +41 61 415 41 41

Primeo Energie
Weidenstrasse 27
4142 Münchenstein
les heures d'ouverture

Du lundi au jeudi: 8-12h et 13-17h

Le vendredi: 8h-12h et 13h-16h

Accueil et service clients

Du lundi au jeudi: 8-12h et 13-18h

Le vendredi: 8h-12h et 13h-16h